"Dans l'ombre de la lumière, il n'y a que le jour qui fait de l'ombre"

Thon phon

C’est donc un travail en profondeur sur la position du corps et sa manière de réagir, de bouger et de travailler. Un corps solide qui se déplace de manière fluide. Un esprit calme capable d’adapter son corps en permanence aux différentes situations, trouver des solutions dans l’instant. 

 
 

Le titre de fondateur du pakua chan est donné à Dong Haï Chuan. Il enseigna uniquement à des maîtres d’armes confirmés, et pour chacun d’eux un pakua qui lui était adapté. 

Elle est donc à mi-chemin entre un Qi-gong dynamique et un art de combat.  Elle est à la fois une boxe et une gymnastique de santé. En cela, elle s’articule sur 3 temps :   

-Kiko ou Qi Gong impérial 

-Hakkesho ou Pakua 

-Kinnajutsu ou Chin-na 

 
 

Dans sa boxe, le chugoku kenpo utilise aussi bien les frappes de paume ouverte que les projections, les clés et les luxations. 

Son essence est l’adaptation et le changement. De manière classique, ce style utilise majoritairement des déplacements circulaires, matérialisés souvent par les exercices taoïstes de marche en cercle.  A l’origine exercices de santé, ils deviennent une  base de déplacements martiaux.  

 
 

Afin d’acquérir puissance et fluidité, la pratique du chugoku kenpo va perfectionner notre posture en même temps que permettre de relâcher nos mouvements. En parallèle, elle perfectionnera  la tranquillité de notre esprit. 

Le chugoku kenpo  est une discipline dite de boxe interne.   

Son nom signifie "méthode du poing chinois". 

 
 

Elle est une adaptation de notre école du célèbre pakua chan, la "paume des 8 trigrammes". 

Elle en reprend les principes et techniques particulières  en y intégrant également parfois ceux du Musho. 

CHUGOKU KENPO   

Facebook Email